Career / Carrière · Mood / Humeur

The weak link / Le maillon faible

44 weakestDisclaimer: I am on a complaining mood…

Let’s assume you are working in an office. Everything goes smoothly with your co-workers. I mean, you are not bff but you can count on each others to get the work done.

Then something happens: one of them gets promoted. Well, let’s assume you are a good person, so you are happy for this colleague.

Now this colleague has a replacement. The replacement is trained and has plenty of time to practice, make mistakes, fix them, learn more about the corporate culture and the team in place. Despite all this time, the new guy is still messing our work up, misplaces lots of things, says he will do something but never does it. He disappears for long periods of time but not in the toilets (I didn’t check, I just know). Lots of people confirmed he smells bad and we are all wondering why he stays in the middle of the open space to text. The icing on the cake? He still is on probation period.

Let’s assume you are clever and you figured out I am talking about my new co-worker. The thing is… I just can’t stand him.

On one hand, I want to yell at him and shake him: “come on, you are old enough to know to make an effort for 3 months and then you are good.” No, I actually want to yell: “you stupid idiot, be useful and say a proper ‘Good morning’ in the morning”.

One the other hand, I secretly wish my boss to let him go.

Have you ever met someone who just gets on your nerves for no apparent reasons? That new guy does some good work sometimes and he is nice to talk with, although he doesn’t get jokes, irony and sarcasm. Oh man, we have to get rid of him!


Avertissement : Je suis d’humeur à me plaindre…

Supposons vous travaillez dans un bureau. Tout se passe bien avec vos collègues. Je veux dire que vous n’êtes pas amis pour la vie, mais vous pouvez compter sur eux pour que le travail soit fait.

Puis quelque chose arrive : l’un d’eux a une promotion. Bon, supposons vous êtes quelqu’un de bien, donc vous êtes content pour votre collègue.

Maintenant, votre collègue est remplacé. Le remplaçant est formé et a eu tout le temps de pratiquer, faire des erreurs, les réparer, apprendre plus sur la culture d’entreprise et l’équipe en place. Malgré tout ce temps, le nouveau met toujours la pagaille dans notre travail, égare beaucoup de choses, dit qu’il va faire des choses mais ne les fait jamais. Il disparaît pendant longtemps mais pas aux toilettes (je n’ai pas vérifié, je le sais, c’est tout). Pleins de gens ont confirmé qu’il sent mauvais et on se demande tous pourquoi il reste au milieu de l’open space pour écrire ses SMS. La cerise sur le gâteau ? Il est toujours en période d’essai.

Supposons que vous êtes intelligent et que vous avez compris je parle de mon nouveau collègue. Le truc est… je ne peux pas le supporter.

D’une part, j’ai envie de lui crier dessus et de le secouer : “allez, tu es assez vieux pour savoir faire un effort de 3 mois et après t’es tranquille.” Non, en fait, je veux crier : “espèce d’idiot, rends-toi utile et dis ‘Bonjour’ le matin”.

D’un autre côte, j’espère secrètement que mon boss va le virer.

Avez-vous déjà rencontré quelqu’un qui vous énerve sans raisons apparented ? Ce nouveau fait du bon travail parfois et c’est sympa de parler avec lui, même il ne comprend pas les blagues, l’ironie et les sarcasmes. Bon sang, on doit s’en débarrasser !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s